Newsletter

Abonnement
Désabonnement


Articles en rapport

Home News Hardware Intel Core i5 et P55 dès le premier septembre ?

Intel Core i5 et P55 dès le premier septembre ?

Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 
Écrit par Pascal Thevenier   
Vendredi, 29 Mai 2009 14:28
Jusqu'à aujourd'hui, le lancement officiel des processeurs Core i5 ex-Lynnfield était très flou. Fin 2008, le printemps avait été évoqué... A présent, plusieurs sources, notamment des constructeurs de cartes mères, parlent (officieusement) d'un lancement le 1 septembre. De quoi profiter pleinement du levier important que constitue le Back To School...

Par rapport aux Core i7, les Core i5 se contentent d'un double contrôleur mémoire et utilisent le bus DMI. Cette différence de bus s'explique par la présence d'un contrôleur PCI-Express au cœur même du processeur. Lors de notre test du Core i7, nous avions évalué le système avec seulement deux barrettes de mémoire et la perte de performances était négligeable (NDLR : le triple contrôleur prend tout son sens dans un serveur à plusieurs processeurs). De là à dire qu’un couple Core i5 & P55 fera aussi bien, il y a un pas que nous ne franchirons pas… L'abandon du troisième contrôleur et l'intégration du contrôleur PCI-Express dans le processeur conduira à des cartes mères bien moins coûteuse que les modèles X58. En outre, la communication directe entre le processeur et la carte graphique permettra de réduire certaines latences.

L'arrivée du couple Core i5 & P55 devrait donc rapidement démocratiser l'architecture Nehalem. En outre, quand Intel décide de tourner la page, le fondeur sait proposer des tarifs très intéressants pour une nouvelle architecture tout en maintenant des prix "dissuasifs" sur des processeurs plus anciens. Il reste cependant une ombre au tableau : dans bon nombre de domaines notamment les jeux, la fréquence reste prépondérante par rapport au nombre de core… Il faudra cependant attendre les premiers tests pour évaluer le rapport prix/performances de la plate-forme Lynnfield. Si Intel sait « pousser » des technologies à sa convenance, il peut aussi les castrer afin de créer une segmentation (artificielle).