Home News Hardware L'écriture de 600 To peut-elle tuer un SSD ?

L'écriture de 600 To peut-elle tuer un SSD ?

Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 
Écrit par Pascal Thevenier   
Mercredi, 26 Février 2014 11:17
Nos confrère de Tech Report soumettent depuis août cinq SSD à un test d'usure plutôt intensif. Ils ont récemment atteint les 600 To d'écriture et force est de constater que tout se déroule sans problème. Le nombre de blocs réalloués atteint au maximum 28 sur les modèles équipés de mémoire MLC. Seul le Samsung 840 qui utilise de la TLC arrive à 2200 blocs mais il dispose de ~22 000 blocs destinés à cet usage. Vu sous un autre angle, 10% de la mémoire flash réservée a été utilisée.



Si le graphe est impressionnant, il faut signaler que 2200 bloc ne représentent que ~3 Go sur les 33 Go prévus à cet effet et donc peu de choses par rapport aux 240 Go accessibles. Nos confrères signalent cependant un fait plus curieux. Un fichier de test de 200 Go après 300 To s'est révélé corrompu sur le Samsung 840. Le fichier de test était par contre sain lors de la vérification après 600 To. Face à ces très bons résultats, on peut franchement s’interroger sur l’intérêt des divers « tweaks » conseillés pour augmenter la vie d’un SSD…
Mise à jour le Jeudi, 21 Août 2014 16:36