Home News Hardware Maxwell 2.0 : GeForce GTX 970 et GeForce GTX 980

Maxwell 2.0 : GeForce GTX 970 et GeForce GTX 980

Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Écrit par Pascal Thevenier   
Vendredi, 19 Septembre 2014 10:14
Le GM204, qualifié par NVIDIA de Maxwell seconde génération compte 5,2 milliards de transistors répartis sur 398 mm² contre 7,1 milliards sur 551 mm² pour le GK110 et 3,5 milliards de transistors sur 294 mm² pour le GK104. Il est gravé en 28 nm HP par TSMC. Evolution oblige, NVIDIA utilise la même approche pour la conception de ce GPU. Dans le GM204 se trouve toujours le GigaThread Engine qui gère les 4 blocs GPC (Graphics Processing Cluster) et les contrôleurs mémoire. Ces GPC ont chacun leur Raster Engin (appelé PolyMorh Engine 2.0) destiné à alimenter les SMM (SMX pour la génération Kepler). Dans chaque SMM (ou SMX) on retrouve 4 entités avec un scheduleur, des caches mais surtout les unités de calcul et de texturing. Par rapport à Kepler, le nombre d’unités de calcul augmente par rapport à celui des unités de texturing même si au final un GM204 totalise moins d’unités que le GK110. Les unités héritées du passé et devenues aujourd’hui peu utiles ont été retirée afin de rendre les SMM plus efficaces tout en étant plus simples.


La différence essentielle entre les SMX et les nouveaux SMM vient de la disposition des unités de texturing (voir les illustrations ci-dessous). Elles sont maintenant communes à 2 entités alors qu’auparavant chaque entité disposait ses propres unités de texturing. NVIDIA a aussi optimisé différents cache et registres afin que les unités de calcul se partagent les unités de texturing de manière optimale. Le GM204 compte ainsi 2 Mo de cache L2 contre 1536 Ko pour le GK110. Au niveau du back end, le GM204 dispose de 4 contrôleurs mémoire pour un bus en 256 bits alors que le GK110 en avait 6 qui formaient un bus en 384 bits. NVIDIA a cependant doublé les ROPs passant leur total de 8 à 16 pour chaque contrôleur afin d'augmenter le fillrate.


SMX GK110


SMM GM204

La GeForce GTX 980 exploite 2048 unités de calcul, 128 unités de texturing et 64 ROP. Son GM204 fonctionne à 1126 MHz avec une fréquence turbo allant jusqu'à 1216 MHz. Un cran en dessous, la GeForce GTX 970 dispose 1664 Coda Core, 104 TU et 64 ROPs. La fréquence de son GPU est plus modeste : 1050 MHz avec un boost à 1178 MHz. Le bus mémoire est dans les deux cas en 256 bits et les 4 Go de GDDR5 fonctionnent à 1753 MHz. Par rapport aux GeForce GTX 780 Ti, la bande passante est réduite de 304 Go/s à 209 Go/s. La GeForce GTX 750 a cependant démontré que Maxwell est nettement moins dépendant du débit de la mémoire que Kepler.


NVIDIA a simplifié le système de refroidissement rendant ainsi la GeForce GTX 980 plus bruyante que la GeForce GTX 780 (Ti). Un changement qui fait très pingre pour une carte à plus de 550 € et qui incite clairement à attendre les modèles customs. La consommation des nouvelles Maxwell est contenue avec une quinzaine de Watts au repos. En jeu, les GeForce GTX 980 et 970 « pompent » seulement aux alentours de 155 Watts contre bien plus de 200 Watts pour les GeForce GTX 780 Ti...
Côté performances, la GeForce GTX 980 est en moyenne ~10% plus véloce qu'une GeForce GTX 780 Ti. Elle est jusqu'à 2x plus rapide qu'une bonne vieille GeForce GTX 580 et 60% plus performante qu'une GeForce GTX 680. Presque 16% plus lente que la GeForce GTX 980, la GeForce GTX 970 devance la Radeon R9 290X et fait à peine moins bien qu'une GeForce GTX 780 Ti. A 329 € de base, la GeForce GTX 970 est donc très intéressante d’autant plus que les modèles custom sont déjà proposés. Le ratio prix/performances de la GeForce GTX 980 est nettement moins bon surtout à plus de 500 € avec un HSF au rabais. Il est donc préférable d’attendre les versions customisées pour un tel investissement.