Home News Hardware Samsung SSD 850 EVO 500 Go : parfait pour les portables

Samsung SSD 850 EVO 500 Go : parfait pour les portables

Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 10
MauvaisTrès bien 
Écrit par Pascal Thevenier   
Mercredi, 10 Décembre 2014 13:40
Les SSD Samsung 850 EVO sont disponibles depuis peu et les premiers tests ont déjà été publiés. Sans surprise, ce SSD combine la technologie de NAND 3D introduite par le SSD 850 Pro et la TLC qui caractérise les modèles EVO. Si le SSD 850 Pro court dans la catégorie haut de gamme, le SSD 850 EVO est un ton en dessous. D'ailleurs la TLC en 2D ou 3D est sensé tirer les prix vers le bas mais malgré tout, ce 850 EVO est quand même assez cher. A la lecture des différents tests, notamment celui d'Anand Tech, il semble avoir le cul entre deux chaises. Plutôt performant, il n'est cependant pas toujours en mesure de rivaliser avec les ténors. Relativement cher, il n'est plus vraiment concurrent des modèles premiers prix. Son rapport prix/performances n'est pas mauvais pour autant mon on aurait vite tendance à prendre un modèle Pro si les performances primes ou un modèle économique si le budget est serré.

Dans les tests, les modèles de 120 Go et 250 Go voient leurs performances pénalisées une fois que la quantité de TLC utilisée comme SLC est remplie. Les performances en écriture chutent de 500 à respectivement 150 et 300 Mo/s. Les versions de 500 Go et 1 To ne présentent par contre pas cette contreperformance et préservent leur taux de transfert de ~500 Mo/s. Les SSD 850 Evo de 120 Go, 250 Go et 500 Go se démarquent par leur très faible consommation; le modèle 1 To est relativement plus gourmand. Ces SSD sont donc très intéressants pour un ordinateur portable. Le SSD 850 Evo de 500 Go nous semble même une excellent choix étant donné qu'il n'est pas pénalisé par la perte de performances en écriture et que sa consommation est significativement inférieure à celle du modèle 1 To. Ce dernier est par contre franchement performant en raison de son contrôleur MEX triple core (contre un MGX pour dual core pour les trois autres) et se classe très bien dans le test lourd appelé The Destroyer.