Home News Hardware Seagate : 25% de capacité de stockage en plus grâce au SMR

Seagate : 25% de capacité de stockage en plus grâce au SMR

Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 
Écrit par Pascal Thevenier   
Lundi, 09 Septembre 2013 14:22
Les disques durs classiques ne sont pas morts, que du contraire. La nouvelle technologie Seatage SMR (Shingled Magnetic Recording) permet de stocker jusqu'à 25% de données en plus sur un même plateau. Les pistes actuelles en PMR (Perpendicular Magnetic Recording, une technologie de 2006) ont à présent atteint une finesse de 75 nm, ce qui semble être une limite assez difficile à franchir. Pour la contourner, Seadate ne place plus les pistes côté à côté (comme en PMR) mais les superpose. Du coup, un plateau qui stockait 1 To en PMR peut contenir 1,25 To en SMR.



Cette vidéo est plus simple que de longues explications pour comprendre le principe. Les gains apportés par le SMR ne sont cependant pas sans contrepartie. La tête d'écriture étant plus large que la tête de lecture, lors des phases d'écriture les pistes voisines sont affectées et devront être réécrites. Pour éviter d'avoir à le faire sur tout le disque, ce qui serait contre-productif à plus d'un titre, les pistes sont regroupées en bandes avec une piste de la largeur de la tête d'écriture comme séparation. Pour ceux qui veulent en savoir plus, Seagate est assez prolixe au sujet de la technologie SMR et donne des explications intéressantes avec des illustrations.

Seagate aurait déjà livré des disques SMR à des partenaires mais la commercialisation en volume n'est pas attendue avant l'an prochain… En attendant, les premières interrogations qui viennent à l'esprit concernant cette technologie sont l'amplification des écritures (source d’une usure éventuelle du disque), l'augmentation de la consommation liée aux nombreuses phases d'écriture et les problèmes potentiels en cas de coupure de l’alimentation lors des phases de réécritures.

Enfin, pour la petite histoire, dans Shingled Magnetic Recording, Shingled signifie bardeaux. Il s’agit d’éléments qui se chevauchent comme sur certains recouvrements (toitures ou murs). Les bardeaux forment alors un bardage (terme généralement plus connu).
Mise à jour le Lundi, 09 Septembre 2013 15:09