Home News Mobilité AMD lâche ses Jaguar !

AMD lâche ses Jaguar !

Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 
Écrit par Pascal Thevenier   
Mardi, 23 Avril 2013 14:55
Après avoir présenté ses premiers processeurs Jaguar lors de l'ISSCC (International Solid State Circuits Conference) en février, AMD annonce la commercialisation dès le second trimestre de cinq processeur G Serie. Ils sont destinés à prendre la relève des APU Brazos qui équipent des netbooks et autres cartes mères tout en un économiques. Notons au passage que ce sont des dérivés de cette nouvelle architecture qui animeront les consoles « next gen » de Sony et Microsoft.
  • GX-416RA : Quad Core, TDP 25 Watts, CPU 1,6 GHz, 2 Mo cache, sans GPU
  • GX-420CA : Quad Core, TDP 25 Watts, CPU 2,0 GHz, 2 Mo cache, Radeon HD 8000 à 600 MHz
  • GX-415GA : Quad Core, TDP 15 Watts, CPU 1,5 GHz, 2 Mo cache, Radeon HD 8000 à 500 MHz
  • GX-217GA : Dual Core, TDP 15 Watts, CPU 1,65 GHz, 1 Mo cache, Radeon HD 8000 à 450 MHz
  • GX-210HA : Dual Core, TDP 9 Watts, CPU 1,0 GHz, 1 Mo cache, Radeon HD 8000 à 300 MHz
Curieusement, AMD propose une version sans GPU, une première pour une APU. Le CG-416RA affiche en plus un TDP de 25 watts et une fréquence de seulement 1,6 GHz avec que le GX-420CA qui a le même TPD fonctionne à 2,0 GHz et embarque la plus véloce des Radeon HD 8000. Peu d'informations ont été données sur cette partie graphique. Elle prend en charge DirectX 11.1, OpenGL 4.2 et OpenCL 1.2.


Si les TDP sont en hausse, il faut préciser que le northbridge est à présent intégré. Les contrôleurs USB 3.0 (2 ports) et 2.0 (8 ports), SATA 6 Gbps (2 ports), SDXC et audio ainsi qu'un second contrôleur PCI-Express se trouvent maintenant dans le die, ce qui n'était pas le cas pour la génération précédente. Les nouvelles APU sont donc de vrais SoC ne demande pas de composant additionnel. Les interfaces DisplayPort 1.2, DVI, HDMI 1.4a, VGA, eDP et LVDS sont intégrés. Les prix de ces SoC vont de 49 à 72 dollars. Etant donné le retour des « netbooks » amorcé par Asus et l'arrivée d' « ultrabooks » pas chers, ces puces pourraient connaitre un certain succès. Espérons-le pour AMD ! Il reste à savoir si AMD a revu correctement à la hausse la puissance de la partie CPU ; un C-60 étant réellement anémique même pour surfer…