Home News Mobilité La fibre de verre pour les ultrabooks dès la rentrée

La fibre de verre pour les ultrabooks dès la rentrée

Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 
Écrit par Pascal Thevenier   
Vendredi, 29 Juin 2012 08:25
Les ultrabooks se targuaient initialement d'une coque intégralement en métal. S'il s'agit d'un avantage qualitatif certain, l'aluminium et le magnésium engendrent des surcoûts qui ne permettent pas d'offrir des tarifs assez compétitifs. Les constructeurs cherchent donc des alternatives notamment des matériaux renforcés par de la fibre de verre. Si cette dernière était déjà utilisée pour la fabrication de la partie inférieure de la coque, les difficultés pour créer un aspect décoratif ont jusqu'à présent empêché son usage pour les carters d'écran.

Depuis peu, MiTAC Precision Technology a mis au point la technologie IMR (in-mold roller) permettant l’application d'un recouvrement décoratif sur des plastiques renforcés par de la fibre de verre. Etant donné que toutes les usines capables de produire des châssis métalliques sont surchargées ce matériaux se présente comme une des seules alternatives valables. Par rapport à un châssis en plastique, un châssis en aluminium engendre un surcoût de 60 à 100 $ contre seulement 15 à 20 $ pour un modèle RHCM (rapid heat cycle molding) renforcé à la fibre de verre. MiTAC Precision Technology devrait bientôt être rejoint par Quanta Computer, Wistron et Catcher Technology qui proposeront des solutions similaires.