Home News Mobilité Nexus One, début difficile ?

Nexus One, début difficile ?

Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 
Écrit par Pascal Thevenier   
Jeudi, 14 Janvier 2010 13:03

Le Nexus One a beaucoup fait parler de lui le mois dernier, c'est à dire juste avant son lancement. Le premier smartphone ou plutôt Google-phone s'inscrit dans la lignée des iPhone, Milestone (Droid) et autre My Touch. Google a cependant choisi un mode de distribution très particulier. En effet, le Nexus One n'est pas vendu en boutique mais uniquement en ligne sans abonnement à 529 $ ou via T-Mobile avec un abonnement de 2 ans pour 169 $. De plus, la commercialisation du Nexus One n'a débuté que le 5 janvier, juste après les Fêtes de fin d'année, une période assez creuse pour les ventes... Selon la compagnie Flurry spécialisée dans l'analyse de l'information (et sur base du suivi de 10 000 applications pour iPhone et Android), il ne se serait ainsi vendu aux Etats-Unis que 20 000 Nexus One en une semaine contre 60 000 My Touch et 250 000 Milestone/Droid. L'iPhone 3Gs atteint 1,6 million d'unités mais il s'agit des ventes dans 8 pays.

Le Nexus One arrive donc en catimini sur un marché largement dominé par Apple. Mais contrairement à Verizon qui a déboursé plus de 100 millions de dollars pour le lancement du Droid, Google n’a organisé aucun battage médiatique. Le buzz précédant le lancement s’est aussi estompé avec les fêtes. Le Nexus One est cependant un très bon téléphone même s’il ne révolutionne par vraiment l’offre existante. Sur le long terme, les services associés aux constructeurs des téléphones et/ou aux éditeurs de l’OS et/ou aux partenaires feront certainement la différence. S’imposer sur le marché des smartphones est une course de fond et non un sprint…

Mise à jour le Jeudi, 18 Février 2010 10:50