Home News Mobilité Sandy Bridge vs GPU mobiles dédiés...

Sandy Bridge vs GPU mobiles dédiés...

Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 13
MauvaisTrès bien 
Écrit par Pascal Thevenier   
Vendredi, 08 Avril 2011 08:59
Il est beaucoup plus difficile de comparer les GPU mobiles que leurs cousins de bureau. En effet, le processeur graphique est soudé à la carte mère du portable (exception faite des portables « gamers » guère autonomes). Pas question donc de prendre un processeur de référence et de faire défiler les GPU… Il n’est même pas possible de prendre des portables différents avec un processeur de puissance comparable tant les cycles de vies et la disponibilité de certains modèles sont réduits. Le moyen le plus commode de comparer les GPU reste un benchmark préréglé comme 3D Mark. Malheureusement, a cause de son âge et d’une trop grande dépendance du processeur central, le 3D Mark 06 ne présente plus aucun intérêt et le très décrié Windows Vista n’a guère encouragé l’usage de 3D Mark Vantage très restrictif (obligation de tester en 1280x1024). Heureusement, avec l’arrivée de Windows 7 et la possibilité d’utiliser 3D Mark Vantage sur des écrans « wide » ont permis de collecter à nouveau des résultats intéressants. Les scores sont d’autant plus intéressant qu’ils sont très peu dépendant du processeur, de plus les résultats que nous avons collectés les scores GPU du bench…
Avec l’HD Graphics 3000 des Sandy Bridge, Intel réalise une progression spectaculaire par rapport à l’HD Graphics (« tout » court) des Arrandales : le score est multiplié par 6 ! Du coup, il se hisse au niveau du meilleur IGP jamais produit, le GeForce 320m (utilisé en quasi exclusivité par Apple dans ses MacBook Pro, MacBook et MacBook Air à base de Core 2 Duo). L’HD Graphics 3000 et le GeForce 320m affichent même un meilleur score que la GeForce 9600m GT, un GPU performant et très populaire (fin 2008). Il ne faut donc pas s’étonner de voir l’HD Graphics 3000 devancer les GPU d’entrée de gamme de 2010 comme les Radeon HD 5470 et autres GeForce 310m. Malgré la puissance plus que correcte la puce graphique des Sandy Bridge, certains constructeurs ajoutent quand même un GPU dédié d’entrée de gamme comme la Quadro NVS 4200 ou la Radeon HD 6470. Exception des réglages 3D offerts par les pilotes AMD et NVIDIA, l’intérêt de la manouvre est assez limité car ce type de GPU n’apporte qu’un gain de performances de l’ordre de 30%... A titre indicatif, l’activation d’une GeForce 330m GT ou une Radeon HD 5650 apportait un gain de performances de 750 à 1000% (soit 7,5x à 10x) par rapport à l’HD Graphics des Arrandales ! Les cartes graphiques les plus véloces embarquées dans les premiers portables Sandy Bridge (hors modèles « gamers ») comme la GeForce GT 540 et les Radeon HD 6550 et 6750 permettent au moins de doubler (voire tripler) les performances offertes par l’HD Graphics 3000…

L’HD Graphics 3000 a considérablement réduit l’intérêt des GPU dédiés d’entrée de gamme et fait même de l’ombre aux modèles milieu de gamme… Il reste à espérer que les constructeurs de portable ne prendront en compte la progression réalisée par Intel et associeront des GPU dédiée digne de ce nom aux machines Sandy Bridge.