Home News Mobilité Vers des ultra(plastic)books ?

Vers des ultra(plastic)books ?

Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 
Écrit par Pascal Thevenier   
Mercredi, 09 Mai 2012 09:37
Les ultrabooks sont le nouveau cheval de bataille d'Intel. Le géant de Santa Clara aimerait voir ses machines fines et élégantes remplacer un maximum de portables traditionnels. Le principal frein au développement des ultrabooks est le prix. En effet, selon les constructeurs, le coût d'un châssis métallique est de 5 à 7 fois plus élevé que celui d'un modèle en plastique et les charnières sont de 3 à 5 fois plus coûteuse. Intel de son côté évoque un coût global de 7 à 10 fois supérieur pour le métal par rapport au plastique, ce qui est finalement similaire.


La solution d'Intel arrive au niveau de certains châssis métalliques...

Etant donné qu'il semble difficile voire impossible de descendre à moins de 799 $ avec un ultrabook en métal et que ce tarif est toujours largement supérieur à celui d'un portable classique, Intel s'est penché sur des alternatives. Le résultat de ces études montre qu'un châssis en plastique de 18 mm correctement nervuré permet d'obtenir une résistance à la torsion similaire à celle de certains châssis métalliques tout en étant moins cher. Pour obtenir une finition plus flatteuse que le plastique, Intel propose de recouvrir le châssis d'une feuille métallique... Au final, le prix d'un ultraplasticbook pourrait ainsi descendre jusqu'à 699 $. Il reste à savoir si de telles machines séduiront un public plus large.

On peut toutefois s'interroger sur le devenir du concept d'ultrabook. Avec un châssis en plastique, qu'est ce qui le différenciera des anciens CUVL (Consumer Ultra-Low Voltage) comme par exemple le MSI X Slim ? A titre de rappel les CULV sont (ou étaient) des portables très fins promus par Intel afin d'écouler les derniers Core 2 Duo juste avant l'arrivée des premiers Core ix mobiles... Ils ont donné naissances une "nouvelle" catégorie de portables plus fins que les modèles classiques mais pas forcément beaucoup plus chers (Timeline X par exemple). Est-il judicieux de dépenser 699 $ pour un ultrapasticbook de 18 mm alors qu'il existe des machines également en plastique de 20 ou 22 mm d'épaisseur beaucoup moins couteuses ? N’est-il pas plus « intéressant » d’investir 799 $ au profit d’un châssis métallique et ainsi éviter un « simili ultrabook » ?