Home Tests Divers Alimentation : Silver Power voudrait-il voler la vedette à Corsair ?

Alimentation : Silver Power voudrait-il voler la vedette à Corsair ?

Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Écrit par Pascal Thevenier   
Jeudi, 10 Janvier 2008 16:31
Corsair nous a proposé de tester les nouveaux blocs de la série TX et nous avons retenu le modèle de 650 watts afin de le comparer à l’alimentation Silver Power 600 watts que nous avions reçue fin 2007. Avec 50 watts de plus, on pourrait penser que l’alimentation de Corsair part avec un gros avantage mais en y regardant de plus près, l’écart n’est au final que de 8 %... S’il n’est plus utile de présenter Corsair qui a fait appel à Seasonic pour la conception de ses alimentations, Silver Power est une marque peu connue pour ne pas dire inconnue. Elle a été « dénichée » par l’importateur français Nanopoint qui assure la distribution de marques réputées comme Tagan et surtout Seasonic. Le gros avantage du bloc Silver Power est d’être un challenger face à un ténor comme Corsair qui a rapidement détrôné Seasonic… Un pari réussi ?

Silver Power SP-600A2C

Lors du premier contact avec un bloc d’alimentation, le poids de l’engin laisse présager le meilleur ou le pire… Avec ses 2 kg, la Silver Power ne court pas dans la catégorie poids plume – entendez par-là alimentation économique « en carton » - mais se place au niveau des bons produits. Bien entendu, on ne juge pas une alimentation sur base de son seul poids. La connectique joue également un rôle important pour définir un bon produit. La SP-600A2C offre naturellement un connecteur ATX séparable 20+4 broches afin d’assurer la compatibilité avec les cartes mères plus anciennes. Elle dispose aussi d’une double alimentation auxiliaire ATX qui comprend une prise 4 broches et une 8 broches. Avec une puissance de 600 watts, le bloc de Silver Power dispose naturellement de deux lignes PCI-Express à six connecteurs. Pour alimenter les périphériques, on retrouve deux lignes avec 3 connecteurs molex et 1 prise pour lecteur de disquettes ainsi que deux autres lignes avec chacune 3 connecteurs SATA. Tous les câbles sont gainés et de longueur correcte. Dans une grande tour, certains pourraient trouver les longueurs un peu justes notamment les 500 mm des prises ATX.


Avec 150 x 140 x 86 mm, l’alimentation de Silver Power profite d’un châssis particulièrement compact. Ce châssis est par ailleurs assez original à démonter étant donné que le capot traditionnel cède ici sa place à une « grande pièce » en U qui comprend la base du ventilateur, l’arrière du bloc et la tôle supérieure. La finition anodisée anthracite est du plus bel effet, ce qui contraste avec la tôle assez fine du bloc et qui plie un peu trop facilement sous la pression. La Silver Power SP-600A2C est frappée du logo « 80 Plus », un gage de qualité. En effet, ce label est délivré par un organisme américain indépendant aux blocs dont le rendement est supérieur à 80%. Parmi les détails qui montrent une recherche de qualité, on peut épingler une découpe propre et bien finie où les câbles sortent du bloc (gaine thermo rétractable, collier de serrage et baguette en U autour de la tôle), prise SATA avec 3,3 volts et câbles gainés entre toutes les prises. Au final, le bilan visuel de la Silver Power SP-600A2C se traduit par un seul petit point faible : un châssis avec un léger manque de rigidité… A noter au passage que malgré un nom qui sonne un peu « comme celui d’un constructeur chinois bon marché », Silver Power est une marque du groupe allemand MaxPoint. Accessoirement, si Silver Power se retrouve au catalogue de Nanopoint avec des marques comme Seasonic et Tagan, on peut sans trop prendre de risque penser que la qualité est un minimum au rendez-vous ! Dernier détail, cette alimentation est vendue à seulement 85 € avec une garantie de 2 ans…


Le carter manque un peu de rigidité mais la finition est soignée.


La prise ATX 20+4 broches et les prises SATA. 100 mm entre chaque : un peu juste parfois...


Corsair TX650W

Corsair s’est lancé sur le marché des alimentations en 2006. Pour aborder ce nouveau marché, le constructeur est allé frapper à la bonne porte. En choisissant Seasonic comme partenaire pour produire ses blocs, Corsair a joué la bonne carte. L’élève a même dépassé le maître ! En effet, les HX520 et HX620 utilisent une électronique proche des excellentes Seasonic M12 de puissance comparable. Corsair a fait pencher la balance en sa faveur en portant la garantie à 5 ans et en utilisant des câbles plats franchement pratiques et du « plus bel effet visuel ». Exception faite d’une unique HX520W assez bruyante (voir notre article), la seconde HX520 et la HX620 que nous utilisons dans les machines de test sont de véritables tombes…


La gamme TX se différencie des HX au niveau du câblage qui perd sa modularité. A ce niveau, nous sommes un peu perplexes dans le positionnement des produits. La Corsair HX620 modulaire est vendue à 130 € comme la TX650 non modulaire. Comme toutes les alimentations Corsair, elles profitent d’une garantie de 5 ans. La perte de modularité nous semble plus pénalisante que le gain de 30 watts. Quoi qu’il en soit avec cette TX650, on retrouve le même soin que sur les autres blocs. La TX650 est bien rangée dans une housse en tissu et calée dans une boîte en mousse anti-choc. Pesant aussi 2 kg, le bloc Corsair (un peu plus gros : 150 x 150 x 86 mm) profite d’une finition exemplaire avec une tôle bien rigide et un revêtement « granuleux » typique. Les câbles sont ici aussi regroupés avec une gaine mais elle est plus épaisse que celle de la Silver Power. Du coup, Corsair n’a pas jugé utile de placer un morceau de thermo rétractable à la sortie du bloc (une baguette en U est cependant présente).


Le look et la finition de la TX650 sont identiques à celui de l'HX620...


La prise ATX est de type 20+4 et l'EPS est aussi modulaire 4+4 comme les connecteurs PCI-Express 6+2.

Les deux câbles ATX mesurent ici 600 mm. Le principal est séparable en 20 et 4 broches et l’auxiliaire 8 broches se compose d’un connecteur 4+4. Au total, 4 lignes d’alimentation de périphériques sortent de la TX650. Les deux premiers, identiques, disposent de 4 prises molex et d’un connecteur pour lecteur de disquettes. Les deux autres reçoivent chacun 4 prises SATA. Dans tous les cas, le premier connecteur se trouve à 300 mm et les autres tous les 150 mm. De conception récente, la TX650 est équipée de deux prises PCI-Express 6+2 broches. Du côté des petits détails, Corsair fournit un autocollant, 4 vis de fixation et les câbles sont retenus au moyen d’un collier en plastique et non par un simple élastique.


Le bundle livré par Corsair.


Les essais…

Les blocs d’alimentation ont arrêté leur course à la surpuissance. Les derniers Core 2 Duo ainsi que les GeForce 8800 GTS et les Radeon HD 3870 affichent des consommations plus raisonnables que les GeForce 8800 GTX et autres Radeon HD 2900 XT. Aujourd’hui, seuls les Athlon 64 X2 et les récents Phenom sont de gros consommateurs. Mais avec l’arrivée des GeForce 9800 GX2 et Radeon HD 3870X2, les GPU devraient revenir au devant de la scène des gros consommateurs. Nous avons testé les deux blocs sur la configuration Spider envoyée par AMD (Phenom 9600, Radeon HD 3870, 2 Go DDR2-800, WD Raptor 150 Go et Gigabyte GA- MA790FX-DQ6).



Avec une consommation au repos (bureau de Windows) de 116,6 watts, la Silver Power prend la tête. Dans les mêmes conditions, la Corsair demande 121,1 watts soit 4,5 watts de plus. A titre indicatif, le bloc livré avec la machine d’AMD, un Aikuo GR530II Green Rock affiche 121,1 watts comme la TX650W. En charge (4 x Prime + GPU Caps Viewer), la Silver Power SP-600A2C conserve l’avantage avec 277,2 watts. La Corsair TX650W arrive à 286 watts (8,8 watts de plus). Quant au bloc fourni dans la machine d’AMD, il demande 290,4 watts. Alors que nous allions arrêter les mesures, nous avons été surpris de voir une consommation de 13,2 watts avec la Silver Power alors que la machine était arrêtée. A titre de comparaison, les deux autres blocs étaient à seulement 5,5 watts. En d’autres mots, ordinateur éteint, la Silver Power consomme 7,7 watts de plus que les deux autres. Nous avons dès lors rapidement contrôlé d’autres blocs qui se contentent généralement de moins de 6 watts au repos.


Du côté des tensions, la Corsair TX650W est inflexible. Si le 12 volts n’est « que » de 11,99 volts, il ne varie pas d’un iota quand la machine monte en charge. La Silver Power SP-600A2C délivre 12,30 volts au repos mais la valeur descend à 12,20 volts en charge. Il n’y a rien d’inquiétant à cette baisse. Son système de régulation est simplement moins performant que celui de la Corsair. L’Aikuo Green Rock a d’ailleurs affiché un comportement similaire : 12,27 volts au repos et 12,20 volts en charge.


Sur le plan sonore, la Corsair TX650W est également imperturbable. Le ventilateur ne s’active jamais si bien que le niveau sonore reste inférieur à 33 dbA. La Silver Power n’accepte pas aussi agréablement la montée en charge. Rapidement, le ventilateur s’active et le bloc devient audible. Lors de nos tests du Phenom avec un Noctua NH-U12P, nous nous sommes à un moment demandé ce qui engendrait le bruit inhabituel du système de test. C’était bel et bien le bloc Silver Power ! Il donne de la voix en charge et grimpe à 36 dbA. Sans être gênant, le niveau final ne lui donne pas accès à ce que nous qualifions de silencieux. L’Aikuo Green Rock oscillait pour sa part entre 33 dbA au repos et 34 dbA en charge, ce qui est très bien et mérite le qualificatif silencieux.


Bilan

Commercialisée à 85 €, l’alimentation Silver Power SP-600A2C est une très bonne surprise. En marge de son excellent rendement en activité, sa consommation ordinateur éteint est quand même importante. Les 7 watts supplémentaires consommés dans ces conditions ne représentent que 6 € par an à raison de 12 heures de fonctionnement par jour… En fait, c’est surtout le « bruit » du ventilateur en charge qui ternit un peu le tableau. Deux questions subsistent avec ce genre de marque : la durée de vie du bloc (manque de recul) et la garantie à plus long terme (quid de l'avenir de la marque). Mais compte tenu du prix plancher pour ce bloc de 600 watts « 80 Plus » doté d’une bonne connectique, on ne peut faire la fine bouche.

La Corsair TX650W est un bloc haut de gamme doté d’une connectique très étendue qui comprend notamment les dernières prises 6+2 broches PCI-Express. Imperturbable au niveau des tensions et de son niveau sonore, elle profite d’une finition et d’une présentation très soignée. Les 130 € demandés nous laissent cependant perplexes. Le rendement est bon, même si elle n’a pas le label « 80 Plus ». Nous avons du mal à comprendre son positionnement par rapport à l’HX620W modulaire et proposée au même tarif. Les 30 watts de plus et les nombreuses prises ? Outre un silence et des tensions invariables, ce sont surtout les cinq années de garantie qui justifient le tarif.

Silver Power SP-600A2C : 8,5/10
Pour :
Rapport qualité/prix/puissance, « 80 Plus », excellent rendement, connectique complète et soignée, bonne finition sauf...
Contre : le carter qui manque un peu de rigidité, audible en charge (trop à notre goût), consommation PC éteint, quid sur le long terme ?


Corsair TX650W : 9/10
Pour :
Totalement silencieuse, garantie de 5 ans, tensions invariables, PCI-Express 6+2, finition, « 80 Plus », (bundle)
Contre : Prix et non modulaire (positionnement équivoque par rapport à la HX620W)


Note personnelle : A la lecture de nombreux forums, beaucoup trouvent la GeForce 8800 GTS 512 Mo silencieuse avec le ventilateur à 50%. Le niveau sonore de la Silver Power SP-600A2C est comparable. Je trouve ce niveau sonore acceptable en jouant mais dérangeant en bureautique… Si la TX650W est un bloc de la même trempe que le HX620, les 30 watts de plus sont négligeables mais les prises PCI-Express 6+2 peuvent être un avantage pour l’avenir. Ma préférence va toujours à la Corsair HX620W en raison de la modularité offerte au même tarif. Entre la Silver Power et la Corsair, je choisirais la Corsair pour le silence...