Home Tests Divers Test Noctua NH-D14 et NH-L12 : Laurel et Hardy !

Test Noctua NH-D14 et NH-L12 : Laurel et Hardy !

Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 
Écrit par Pascal Thevenier   
Lundi, 08 Octobre 2012 12:42

Nous utilisons dans notre machine de référence un radiateur Noctua NH-U12 qui a déjà vu passer quelques configurations de référence associé à un récent NF-F12. L’ensemble offre un fort bon rapport encombrement/bruit/performances/consommation… Durant les vacances, Noctua nous a fait parvenir un NH-L12 et dans la foulée, nous avons décidé de tester le NH-D14 SE2011 qui n’est autre que la version LGA2011 du NH-D14. Suite aux déconvenues rencontrées avec notre machine en LGA2011, nous avons testé ces deux systèmes de refroidissement avec un Core i7 3770 installé sur une DZ77GA-70K dans un Cooler Master Silencio 550 orienté silence…




Noctua NH-D14

Nous testons le NH-D14 SE2011 similaire au NH-D14. Le premier est livré avec un kit de fixations SecuFirm2™ uniquement destinées au LGA2011 tandis que le second comporte un ensemble destiné aux supports LGA1366, LGA1156, LGA1155, LGA775 ainsi qu’AM2, AM2+, AM3, AM3+ et FM1. Il existe toutefois une autre différence de taille, le NH-D14 SE2011 est livré avec les versions PWM des ventilateurs. Suite au remplacement de notre machine de référence en LGA2011 (par une en LGA1155), nous testons ici le NH-D14 SE2011, ce qui nous permet de profiter du pilotage PWM pour tester une large plage de régimes… On regrette d’emblée que Noctua n’aie pas mis encore mis à jour le NH-D14 avec les versions PWM !
A côté de systèmes de refroidissement plus classiques en tour monolithique, le NH-D14 SE2011 est un monstre. La base en cuivre nickelé dont la finition est très soignée reçoit 6 heatpipes de 6 mm également en cuivre nickelé. Les extrémités des heatpipes aboutissent dans deux blocs de 42 ailettes de 140 x 51 mm soit approximativement 5500 cm². A titre indicatif, le NH-U12P qui nous sert de référence dispose de 37 ailettes de 124 x 65 mm pour une surface de ~3000 cm². Nu, le NH-D14 pèse 900 grammes. Avec ses deux ventilateurs, un 120 mm latéral et un 140 mm central, il atteint 1240 grammes !

La ventilation est assurée par un NF-P12 que nous avons déjà testé avec le NH-U12P mais ici dans sa récente version PWM. A titre de rappel, il s’agit d’un 120 mm qui fait appel au P12 « Nine Blade Design » et reprend la technologie « SSO-Bearing » de la firme. Sa vitesse de rotation est comprise entre 900 et 1300 rpm mais peut descendre jusqu’à 300 rpm grâce au PWM. Il est épaulé par un NF-P14 FLX aux spécifications similaires mais mesurant 140 mm et limité à 1200 rpm. Un second NH-U12P peut, si besoin est, accentuer le flux…


Noctua NH-L12

Le NH-L12 est un système de refroidissement de faible hauteur. Contrairement au NH-D14 et au NH-U12, il ne fait pas appel à une construction verticale. Quatre heatpipes de 6 mm partent de la base et forment la base pour 60 ailettes perpendiculaires à la carte mère. Avec grosso modo 128 x 18 mm par ailette, le NH-L12 développe une surface de ~1400 cm² bien modeste à côté de celle atteinte par les deux autres HSF. Le point fort du NH-12 est sa faible hauteur : 93 mm avec le 120 mm et seulement 66 mm sans ce dernier. La présence d’un 92 mm en dessous du radiateur permet de se passer du 120 mm supérieur quand la hauteur est très limitée. Le ventilateur de 120 mm est un classique, il s’agit du NF-F12 PWM. Les « petits » ventilateurs n’étant plus trop à la mode, le NF-B9 PWM est moins connu. Il combine des pales biseautées avec des fentes « Vortex-Control » inédites dans la gamme destinées à propulser en silence un flux d’air rapide avec une haute pression statique. Le NF-B9 PWM utilise un moteur avec des roulements SSO-Bearing et bien entendu le chip NE-FDI pour le contrôle PWM de la vitesse de rotation (jusqu’à 1600 rpm).

La conception est soignée avec un amortissement des vibrations entre les ventilateurs et le radiateur. Pour le PF-F12 PWM, ce sont les coins en silicone qui assurent cette tâche tandis que pour le NF-B9 PWM, ce sont des languettes intégrées au radiateur. Les ventilateurs facilement démontables sont fixés via des attaches métalliques. La base en cuivre bénéficie d’une bonne finition mais pas d’un « brillant miroir ». Elle est recouverte de nickel comme les heatpipes. Cette finition est comparable à celle de tous les autres radiateurs Noctua.


Un excellent bundle

Nos deux ventilateurs sont livrés avec un bundle très complet. Dans l’offre commune, on retrouve ainsi un connecteur en Y pour connecter les deux ventilateurs sur la prise CPU Fan, un tube de pâte thermique NT-H1 et un tournevis en croix. Le NH-D14 est livré en plus avec deux adaptateurs Ultra-Low-Noise Adaptor (U.L.N.A.) ainsi que 4 plots en silicone pour monter éventuellement le 120 mm sur le boîtier. Le bundle du NH-L12 est quant à lui complété par seulement deux adaptateurs Low-Noise Adaptor (L.N.A.). Les NH-L12 et NH-D14 SE2011 sont accompagnés des versions 4 fils des adaptateurs tandis que le NH-D14 se contente des versions 3 fils…
On notera au passage que le conditionnement est de grande qualité et que Noctua utilise essentiellement du carton et pas de plastique (à l’exception du cache de protection de la base).


Le NH-D14 SE2011 est accompagnés de ventilateurs PWM et d'une connectique 4 fils
tandis que le NH-D14 se contente de ventilateurs et d'une connectique à 3 fils... Dommage !

 


Plus récent, le NH-L12 profite de ventilateurs PWM et d'une connectique 4 fils.


Montage : pas toujours facile !

L’installation de nos trois HSF est aisée hors boîtier. Le support SecuFirm2™ est simple à monter et franchement costaud. Pour ne rien gâcher, il est commun à toute la gamme, ce qui facilite grandement le remplacement d’un « Noctua » par un autre. Le NH-L12 est cependant le plus délicat à fixer étant donné qu’il faut viser la tête des vis à travers les ailettes découpées pour le passage du tournevis… Les deux HSF de type tour sont par contre installables en un tournemain : une fois les ventilateurs déposés, les vis sont directement accessibles.

En « post montage », pour le remplacement d’un autre HSF, les choses peuvent se corser. Comme pour presque tous les HSF « lourds », le montage de la base demande un accès à l’arrière de la carte mère. Cette accessibilité dépend cependant essentiellement du couple carte mère & boîtier. Dans le cas du Cooler Master Silencio 550 et de l’Intel DZ77GA-70K, il n’y a aucun problème : la découpe est en vis-à-vis du support. Ce n’est hélas pas toujours le cas ! Si le montage des NH-U12 et NH-D14 reste aisé dans un boîtier, celui du NH-L12 n’est vraiment pas une sinécure et peut être qualifié de laborieux… Enfin, selon la carte mère et la disposition du connecteur CPU Fan, les ventilateurs seront plus ou moins faciles à connecter. L’opération est généralement aisée avec le NH-U12 et son seul ventilateur. Dans le cas des NH-L12 et NH-D14, en raison de la surface couverte au-dessus de la carte mère, l’opération a été assez délicate dans notre configuration. Toutefois, les éventuelles difficultés de montage restent en grande partie liées au duo carte mère & boîtier.


Configuration de test

Nous avons testé le NH-D14 avec le ventilateur de 140 mm seul ainsi qu’avec le 120 mm en complément. Dans notre boîtier de test, seul le montage avec un flux d’air horizontal est cohérent. Il en va de même pour le NH-U12… Le NH-L12 a été testé avec le 92 mm ainsi qu’avec le 92 mm et le 120 mm. Pour cette configuration, nous avons réalisé des mesures avec les heatpipes vers le bas et vers l’arrière. Pour chaque mesure, Prime 95 tourne pendant une heure (charge) puis il refroidit pendant 2 heures (repos). Grâce au PWM, nous avons fait varier le régime des ventilateurs par pas de 10%. Ce test étant orienté « silence », nous avons simplement utilisé un Core i7 3770K à sa fréquence d’origine.

Matériel

  • Intel DZ77GA-70K
  • Core i7 3770K
  • 8 Go Crucial Ballistix DDR3 1600 CL8
  • GeForce GTX 570
  • Crucial M4 128 Go etWestern Digital Caviar 640 Go
  • Noctua NH-D14 SE2011, NH-L12 et NH-D14
  • Cooler Master Silencio 550 (2 Silent Wing 120 mm à 650 rpm en aspiration et 1 Silent Wing 120 mm à 800 rpm en extraction)
  • Cooler Master Silent Pro M2 620

Logiciel

  • Windows 7 Professionnel SP1 64 bits
  • Prime 95
  • Aida 64


Performances


Notre référence : un bon vieux NH-U12 et un récent NF-F12

 


NH-D14 avec seulement le 140 mm

 


NH-D14 avec le 140 mm et le 120 mm

 


NH-L12 avec seulement le 92 mm (heatpipes vers le bas)

 


NH-L12 avec le 92 mm et le 120 mm (heatpipes vers le bas)


Les processeurs Ivy Bridge ne chauffent guère au repos, il n’y a donc pas de quoi s’intéresser à la courbe de température du processeur en idle d’autant plus qu’elle est très plate dans tous les cas… Un rapide coup d’œil sur les graphes montre qu’une vitesse minimale est nécessaire pour obtenir une bonne efficacité. De 10 à 30%, la température maximale du processeur baisse de manière très importante. Notons au passage qu’à 30% de la vitesse de rotation du 92 mm (seul), le NH-L12 fait grimper la température du processeur à 103°C (limite du throttle)… De manière globale, on constate également qu’au-delà de 50 à 60% de la vitesse max des ventilateurs, la baisse de température du processeur est de plus en plus réduite. L’augmentation de la vitesse est cependant bénéfique aux composants alentours comme le VRM.

Sans surprise, l’énorme radiateur du NH-D14 fait son office et affiche les meilleures performances en refroidissement. Pouvait-il seulement en être autrement ? L’ajout du 120 mm n’est par contre pas franchement convainquant sauf à 20% de la vitesse maximale.


NH-L12 avec le 92 mm et le 120 mm (heatpipes vers l'arrière)


Dans notre configuration de test, le NH-L12 est peu sensible au sens de montage. En outre, il est franchement efficace puisqu’il rivalise avec le NH-U12 équipé d’un NF-F12 qui fait office de référence. De plus, étant donné qu’il souffle vers la carte mère, il refroidit également les étages du VRM. Il les refroidit d’ailleurs aussi bien que le NH-D14 qui profite de son gros 140 mm.
Le NH-L12 a été conçu pour les machines de faible hauteur à condition de retirer le 120 mm et de n’utiliser que le 92 mm placé sous le radiateur. Nous avons essayé de monter le 120 mm sous le radiateur mais d’une part ce montage n’a pas été prévu d’origine et d’autre part il s’est finalement révélé impossible d’installer cet équipage sur la carte mère. Avec seulement le 92 mm, le NH-L12 est capable de gérer un Core i7 3770K à condition de conserver au moins 50% de vitesse de rotation. Au final, ce HSF nous a agréablement surpris.


Nous avons mesuré le bruit à 200 mm de haut par rapport au niveau de la carte mère placée horizontalement. La sonde du sonomètre se trouve donc très proche du 140 mm du NH-D14 mais plus éloignée du 92 mm du NH-L12. A partir de 40 dB(A) mesurés dans ces conditions, le bruit du HSF se fait clairement entendre hors du boîtier fermé. Dans une pièce à 33 dB(A) de niveau ambiant, notre machine émet 35,5 dB(A) à 10 cm du boîtier. Vu sous un autre angle, il est préférable de ne pas dépasser 40% de la vitesse maximale pour le NH-D14 et 60% pour les NH-L12 et NH-U12 voire même 70% pour le NH-L12 avec seulement le 92 mm. En limitant ainsi les vitesses pour préserver le silence, les performances sont tout à fait satisfaisantes. Le NH-D14 offre le meilleur rapport silence/performances suivi de très près par le NH-U12 et NH-L12 avec ses deux ventilateurs. Ce dernier offre en plus un bon refroidissement du VRM. Enfin, même avec seulement son 92 mm (à 70%), le NH-L12 maintient le Core i7 3770K à moins de 80°C tout refroidissant très bien le VRM. Enfin, contrairement à ce que nous pensions, la présence du 120 mm à côté du 140 mm n'augmente pas significativement le bruit. Mieux, en fois en dessous de la vitesse maximale, mais surtout à 80 et 90%, le NH-D14 est à peine plus audible avec le 120 mm qu'avec le seul 140 mm. Il est aussi important de noter que brancher deux ventilateurs via un Y réduit légèrement leur vitesse de rotation.


Conclusion

Les NH-D14 et NH-D14 SE2011 sont vendus au même prix : 74,90 €. Du coup, on ne peut que regretter l’absence de ventilateurs PMW sur le NH-D14 destiné aux supports Intel LGA1155, LGA1366 et LGA775 ainsi qu’aux AMD AM3, AM2+ et AM2 bien plus populaires que le LGA2011… Les très bonnes performances de ces HSF se paient cependant par un encombrement important et un tarif élevé même si le bundle est riche.
Le NH-L12 est proposé à 54,90 € avec des ventilateurs PWM, un prix comparable à celui du NH-U12P SE2 toujours livré avec des ventilateurs classiques. Et quand on a goûté à la souplesse des ventilateurs PWM, il est difficile de se passer de ce « confort »… Une chose est certaine, le « petit » NH-L12 est une excellente surprise, tant par son prix que par ses performances et sa compacité. Son seul défaut est un post montage qui peut se révéler laborieux dans certains boîtiers.
L’ancien NH-U12P similaire à notre solution de référence prend un sacré coup de vieux avec l’arrivée du NH-L12 qui nous a séduits. Le NH-D14 ne nous a pas autant impressionnés. Il est certes très performant mais hors overclocking, l’augmentation de l’encombrement et le « surcoût » ne se justifient pas.

Mise à jour le Mercredi, 30 Avril 2014 13:58