Newsletter

Abonnement
Désabonnement


Articles en rapport

Home Tests Hardware Test de la GeForce GTX 560 Ti

Test de la GeForce GTX 560 Ti

Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 
Écrit par Pascal Thevenier   
Mercredi, 02 Février 2011 13:36

Arrivées tardivement, les GeForce GTX 470 et 480, modèles phares de l’architecture DirectX 11 de NVIDIA, ont plus impressionné par leurs nuisances que par leurs performances. Quelques mois plus tard, les GeForce GTX 460 destinées au milieu de gamme ont montré un autre visage de Fermi avec un excellent rapport prix/performances, une consommation contenue, des températures maîtrisées et un niveau sonore exemplaire. En décembre, grâce à un GF100 revu et totalement fonctionnel, le GF110, les GeForce GTX 570 et 580 prennent la relève, gommant les défauts de leurs deux sœurs ainées ! Début 2011, NVIDIA renouvelle son milieu de gamme et applique la recette au GF104 qui devient le GF114. Une lourde tâche incombe à la GeForce GTX 560 Ti : assurer la relève de l’excellente GeForce GTX 460… ou pas !




Bis repetita…

En mars 2010, cinq mois après la sortie de Windows 7 et des Radeon HD 5000, NVIDIA lance enfin ses premiers GPU DirectX 11. Basés sur le GF100, les GeForce GTX 470 et 480 se montrent relativement décevantes. La puissance géométrique est bien présente mais les performances sont en berne dans les jeux malgré des nuisances très importantes. Autre objet de déconvenue, toute les unités de calcul du GF100 ne sont pas fonctionnelles même sur la GeForce GTX 480, l’étendard de la marque... Neuf mois plus tard, NVIDIA rectifie le tir avec le GF110, un GF100 revu et corrigé mais surtout totalement fonctionnel. Les maucavaises langues diront que le GF110 n’est qu’un GF100b mais ce serait minimiser les améliorations apportées. Si de telles modifications n’avait nécessité que quelques semaines de travail, les GeForces GTX 400 seraient arrivées un peu plus tard avec les spécifications des GeForce GTX 500… Même si la gravure est toujours assurée par TSMC en 40 nm, la puce a été réorganisée afin d’optimiser la répartition de la chaleur et sa dissipation, les transistors hautes performances ont été remplacés par des modèles économes, les courants de fuite ont été fortement réduits et le bug des unités de texturing a été corrigé. Au final, les GeForce GTX 570 et 580 s’illustrent surtout par leurs qualités.

Le GF114 est au GF104 ce qu’est le GF110 au GF100, c'est-à-dire une puce dont toutes les unités sont fonctionnelles. Sachant que le GF104 est « bien né », le GF114 laisse augurer du meilleur. Sur le plan technique, NVIDIA a probablement appliqué une recette du même acabit que pour ses GPU haut de gamme… Le GF114 (illustré à droite) conserve donc la même disposition que le GF104. On retrouve ainsi 2 Graphics Processing Clusters (GPC) avec leurs 2 Raster Engines. Chaque GPC se compose de 4 blocs Streaming Multiprocessors (SM) avec 48 Cuda Core (répartis en 3 unités SIMD), 8 unités de texturing et 1 PolyMorph Engine. Dans le GF104, un des huit blocs SM n’était pas fonctionnel. Les 4 contrôleurs mémoire 64 bits qui forment le bus 256 bits et les ROPs associés ainsi que les différents caches restent inchangés.


Le GF114

Avec la totalité de ses unités fonctionnelles, le GF114 dispose de 384 processeurs de flux contre 336 pour le GF104. A fréquence égale, le nouveau GPU profite déjà d’une puissance de calcul 14,3% plus élevée que celle de son prédécesseur. Compte tenu des excellentes capacités d’overclocking des GeForce GTX 460, NVIDIA n’a pas manqué de revoir les fréquences à la hausse. Les GeForce GTX 560 Ti fonctionnent ainsi à 823 MHz au niveau du Core contre 675 MHz pour les GeForce GTX 460. Les Cuda Core suivent le mouvement avec un rapport de 2x : leur fréquence grimpe de 1350 MHz à 1646 MHz. Il s’agit cette fois d’une augmentation de 21,9% des capacités de traitement. Au final, la GeForce GTX 560 Ti offre presque 40% de puissance brute de plus que la GeForce GTX 460 et seulement 10% de moins que la GeForce GTX 570 ! Le GF114 dispose en outre de 64 unités de texturing, soit autant que le GF110 des GeForce GTX 580.


La bande passante mémoire n’évolue cependant pas dans des proportions comparables. Le bus reste en 256 bits et la fréquence de la GDDR5 passe de 900 MHz à 1002 MHz, soit une progression modeste de 11,3%. La GeForce GTX 560 Ti dispose d’une bande passante de l’ordre de 120 Go/s contre 107 Go/s pour la GeForce GTX 460 1 Go. La GeForce GTX 570 profite quant à elle de son bus 320 bits pour dépasser les 140 Go/s. Contrairement à AMD qui a augmenté la capacité mémoire à 2 Go avant de faire marche arrière, NVIDIA s’en tient (par défaut) à 1 Go laissant, le cas échéant, la liberté à ses partenaires de proposer des modèles avec 2 Go.






La GeForce GTX 560 Ti

La GeForce GTX 560 Ti utilise un PCB plus long mais pas beaucoup plus complexe que la GeForce GTX 460. La principale différence vient de l’étage d’alimentation qui comporte à présent 4 phases au lieu de 3 afin d’encaisser la hausse de fréquence et dans une moindre mesure le « nouveau » bloc SM. Comme celui du GF104, le die du GF114 mesure ~367 mm² (24,9 x 14,7 mm) et compose de 1,95 milliard de transistors. La tension d’alimentation du GPU varie d’une puce à l’autre mais en charge, elle est de l’ordre de 1 volt. L’alimentation de la GeForce GTX 560 Ti passe par le connecteur PCI-Express et par deux prises à six broches, ce qui signifie un TDP inférieur à 225 watts.


La GeForce GTX 560 Ti est équipée d’un système de refroidissement beaucoup plus évolué que sa devancière. Il se comprend d’une plaque métallique qui couvre presque tout le PCB avec des contacts via des « pads thermiques » au niveau des puces de mémoire et des composants du VRM. Le radiateur du GF114 conserve une base en cuivre et les ailettes radiales mais il reçoit un troisième heatpipe. La circulation de l’air est assurée par un ventilateur central de 75 mm. Compte tenu de sa position et de la forme de la coque, il rejette une partie de l’air chaud à l’extérieur et l’autre à l’intérieur du boîtier. Comme nous le verrons dans l’étude des nuisances, ce système de refroidissement beaucoup plus musclé n’est pas un luxe !



Overclocking

L’overclocking continue de faire les beaux jours de la GeForce GTX 460. Cadencé à 675 MHz par défaut, son GF104 accepte dans de nombreux cas et sans trop broncher de fonctionner à plus de 800 MHz avec une légère augmentation de la tension si nécessaire. Certains modèles, même basés sur le design de référence, acceptent même plus de 850 MHz… Le gain de fréquence courant qui approche les 20% conduit à une augmentation moyenne des performances en jeu de l’ordre de 15%.


Des ailettes moulées dans la masse de la plaque de refroidissement à hauteur du VRM.


Avec son système de refroidissement plus évolué, la GeForce GTX 560 Ti laisse présager de gains similaires. En pratique, ce n’est pas tout à fait le cas. Sans le moindre overclocking, la GeForce GTX 560 Ti chauffe beaucoup plus que sa devancière dans les applications très lourdes. Nous avons ainsi relevé 96°C sous FurMark avec notre Twintech GeForce GTX 560 Ti qui suit intégralement le design de référence. Elle passe de 823 MHz à 910 MHz (+10,5%) sans augmentation de la tension. Pour atteindre 950 MHz en conditions réelles (boîtier fermé avec ventilateur de 120 mm latéral), il a fallu ajouter 85 mV mais dans ces conditions, la température flirte déjà avec 95°C dans Unigine Heaven 2.1 même avec le ventilateur au maximum.

D’après les premiers retours, seules les cartes de MSI et Gigabyte semblent en mesure de dépasser 950 MHz en overclocking vraisemblablement grâce à leur système de refroidissement maison. A noter également que les modèles boostés d’usine à 1 GHz n’ont presque plus de marge de manœuvre. Ce qui n’est au final pas étonnant avec un overclocking de 21,5% ! Quoi qu’il en soit, le « GHz » est loin d’être la tape ! 950 MHz semblent déjà bien sympathiques…


Configuration de test

Nous avons réalisé les tests dans un Lian Li PC-8N équipé d’un panneau latéral ajouré et d’un BS-02. Ce dernier supporte un ventilateur latéral de 120 mm qui amène de l’air extérieur au ventilateur de la carte graphique. Le boîtier comporte également un 120 mm en admission, un 120 mm en extraction et un 120 mm sur le NH-U12. Les quatre 120 mm tournent à ~800 rpm. Avec une carte graphique passive, le niveau sonore du PC de référence est de 35,8 dbA à 20 cm du centre du panneau latéral gauche. Dans tous les tests, le bruit à été mesuré au même endroit boîtier fermé.

Dans les tests, nous avons utilisé des jeux complets mais aussi des « démo/benchs » afin que nos lecteurs puissent comparer avec leur configuration. Le pilote AMD a été réglé sur Haute Qualité pour pallier les optimisations trop agressives utilisées par le réglage Qualité. Nous avons donc réalisé les mesures exactement dans les mêmes conditions que dans le cadre du comparatif 2011 des cartes DirectX 11. La seule différence vient du pilote 266.66 actuellement réservé aux seules GeForce GTX 560 Ti alors que les autres GeForce utilisent le driver 266.58.

Matériel

  • Intel DP55KG
  • Core i7 870
  • Corsair XMS3-1600 Dominator @ 1333 MHz CL9 2 x 2 Go
  • Twintech GeForce GTX 570, Twintech GeForce GTX 570, Twintech GeForce GTX 560 Ti, MSI N460GTX Talon Attack, Club 3D GeForce GTX 460 1 Go, HIS Radeon HD 6970, Sapphire Radeon HD 6950, Sapphire Radeon HD 6870, Gigabyte Radeon HD 6850 WindForce II, Asus GeForce GTX 260, NVIDIA GeForce 8800 GT, NVIDIA GeForce 9600 GT, Sapphire Radeon HD 4850 512 Mo
  • Intel Postville 80 Go et Western Digital Caviar 640 Go
  • Dell 2407WFP
  • Noctua NU-U12P
  • Lian Li PC-8N


Logiciel

  • Windows 7 64 bits SP1 bêta
  • NVIDIA 266.58 - NVIDIA 266.66 pour la GeForce GTX 560 Ti - Catalyst 11.1a Hotfix
  • Need For Speed : Shift : 1920x1200 AA 4x tout au maximum
  • Batman Arkham Asylum (bench intégré au jeu) : 1920x1200 AA 4x (via les pilotes pour les Radeon) tout au maximum PhysX Medium ou off
  • Mafia II (bench intégré au jeu) : 1920x1200 AA tout au maximum PhysX Medium ou off
  • Crysis : 1920x1200 AA 4x Very High
  • Crysis Warhead : 1920x1200 AA 4x Enthousiast
  • Resident Evil 5 (Benchmark) : 1920x1200 AA 4x tout au maximum
  • H.A.W.X. (Demo) : 1920x1200 AA 4x tout au maximum
  • Battle Forge : 1920x1200 AA 4x tout au maximum
  • Lost Planet² (Benchmark) : 1920x1200 AA 4x tout au maximum
  • S.T.A.L.K.E.R. Call of Pripyat : 1920x1200 AA 4x tout au maximum
  • Metro 2033 (bench intégré au jeu) : 1920x1200 AAA Very High, AF 4x, DOF



Impact des filtres et de la tesselation

Nous avons utilisé Unigine Heaven 2.1 en faisant varier les réglages afin de voir leur impact sur les différentes cartes et architectures. Les résultats sont affichés sous forme d’un pourcentage des performances obtenues avec tous les réglages au minimum. Sans surprise, la GeForce GTX 560 Ti se comporte exactement comme la GeForce GTX 460 lors de l’activation des filtres. Pour le GF114 comme pour le GF104, l’anisotropic filtering même 16x est presque gratuit tant son impact sur les performances est faible.

 

 

 

 



Performances

Dans tous les tests, la GeForce GTX 560 Ti se place exactement entre la GeForce GTX 570 et la GeForce GTX 460 Talon Attack (811/1622/950 Mhz). Les performances de la GeForce GTX 560 Ti sont comparables à celles de la Radeon HD 6950 2 Go.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Avec un indice moyen de 60, la GeForce GTX 560 Ti vient combler le trou qui existait entre les GeForce GTX 460 overclockées et les GeForce GTX 570. La nouvelle GeForce se montre en moyenne 35% plus rapide que la GeForce 460 GTX avec un minimum de 31% (jeux avec PhysX mis à part) et un maximum de 40% qui correspond au gain de puissance brute « théorique » dans Battle Forge. La GeForce GTX 560 Ti est en moyenne 15% plus véloce que notre MSI N460GTX Talon Attack…

Cet indice de 60, identique à celui de la Radeon HD 6950 2 Go, montre clairement qu’elle est la cible directe de la GeForce GTX 560 Ti. On retiendra cependant que la Radeon HD 6950 2 Go s’est montrée plus rapide dans trois des cinq tests DirectX 11 : Metro 2033 sans PhysX, Alien vs Predator et S.T.A.L.K.E.R. Le prix des Radeon HD 6950 ayant été aligné sur celui de la GeForce GTX 560 Ti, ces cartes offrent le même rapport prix/performances. Tout bénéfice pour les acheteurs !

Enfin, la GeForce GTX 570 avec son indice moyen de 72, soit 20% de performances supplémentaires, ne court plus dans la même catégorie. Par extrapolation des résultats obtenus avec les GeForce GTX 460 pour lesquelles un overclocking de 20% se traduisait par un gain moyen de 15% dans les applications, on peut estimer qu’une GeForce GTX 560 Ti boostée à 1 GHz approchera les performances d’une GeForce GTX 570…


Nuisances

La consommation en charge maximale sous FurMark de la GeForce GTX 560 Ti correspond à celle de la MSI GeForce GTX 460 Talon Attack. Compte tenu de prestations moyennes 15% plus élevées, la performance par watts a encore été améliorée avec la GeForce GTX 560 Ti. Le niveau sonore reste bien maîtrisé mais il est légèrement revu à la hausse par rapport à une GeForce GTX 460 de référence. Le bilan sonore reste cependant très bon, la GeForce GTX 560 Ti étant toujours un peu plus discrète que la GeForce GTX 570 globalement reconnue pour son faible niveau de bruit. Les températures du GF114 n’ont cependant plus grand-chose de commun avec celles du GF104. Sur les cartes de référence, il chauffe nettement plus et en usage extrême, le GF114 de notre GeForce GTX 560 Ti a atteint 96°C, soit plus qu’un GF110 dans les mêmes conditions ! En jeu, la GeForce GTX 560 Ti se maintient un rien au dessus de 80°C comme les GeForce GTX 500 avec un niveau sonore comparable à une GeForce GTX 570.



Conclusion

La GeForce GTX 560 Ti est-elle une digne descendante de la GeForce GTX 460 ? Assurément, oui ! Elle est commercialisée au même tarif de lancement que sa petite sœur avec des performances 30% plus élevées. Le niveau sonore est toujours aussi contenu même s’il augmente un peu tout comme la consommation. En étant ronchon, on pourrait lui reprocher l’envolée des températures. Mais au final, le contrat est rempli ! Compte tenu des tarifs, la GeForce GTX 560 Ti (230 €) n’est pas, dans l’état actuel des choses, une remplaçante de la GeForce GTX 460 1 Go (150 €). Sur le plan des performances, elle vient « peupler » un créneau dans lequel la Radeon HD 6950 était seule, abaissant au passage le tarif de cette dernière. Elle comble également le fossé qui existait entre la GeForce GTX 570 et la GeForce GTX 460. Il reste d’ailleurs une place à prendre, celles actuellement occupée par les GeForce GTX 460 « OC d’usine » comme notre MSI Talon Attack. Une GeForce GTX 550 à 180 € avec un indice moyen de 52 aurait parfaitement sa place. Au petit jeu du « renommage », la GeForce GTX 460 pourrait devenir une GeForce GTX 540… Pour en revenir à la GeForce GTX 560 Ti, le seul point « vexant » à signaler avec notre Twintech est de ne pas avoir atteint « le GHz » ! Fans d’overclocking, optez pour des modèles équipés d’un système de refroidissement plus musclé. Attention cependant à ne pas débourser trop dans une GeForce GTX 560 Ti OC d'usine ! A 1 GHz, la GeForce GTX 560 Ti sera probablement proche d’une GeForce GTX 570 mais il ne faudrait pas non plus que le prix de la petite dernière s’approche trop de celui de la grande sœur… Avec leurs nouveaux prix, les Radeon HD 6950 1 Go et 2 Go sont des alternatives à considérer.


GeForce GTX 560 Ti : 9,5/10
Pour :
Rapport prix/performances, consommation, niveau sonore, overclocking sympathique, format compact
Contre : Température en hausse, (« le GHz » pas atteint en overclocking)

Mise à jour le Lundi, 05 Mai 2014 09:27