Home Tests Hardware Test des Noctua NH-U12S et NH-U14S

Test des Noctua NH-U12S et NH-U14S

Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 11
MauvaisTrès bien 
Écrit par Pascal Thevenier   
Mercredi, 31 Juillet 2013 10:05
Alors que beaucoup de compagnies jouent sur le renouvellement rapide de leurs produits, Noctua mise sur la durée, la qualité, la fiabilité et le service. Ainsi, la firme offre toujours gratuitement les supports pour les nouveaux processeurs à ses premiers clients. Il suffit de fournir une preuve d’achat… Avec le NH-U12S, Noctua arrive à sa troisième génération de radiateur tour pour ventilateur de 120 mm. L’occasion de le comparer à l’ancienne version du NH-U12 que nous utilisons toujours comme radiateur de référence avec un NF-F12. Dans la foulée, nous avons également soumis le NH-U14S au même protocole de tests.


Noctua : petits rappels

Noctua est une compagnie autrichienne fondée en 2005. Elle s’est rapidement illustrée avec ses premiers radiateurs dès 2006 (voir le test des NH-U12 et NH-U9 de 2006) avant d’étendre son champ d’activité aux ventilateurs. Aujourd’hui, la firme propose des solutions radiateur & ventilateur ainsi que des ventilateurs seuls. Fin 2007, Noctua fait évoluer le radiateur NH-U12F (le NH-U12 commercialisé avec un ventilateur Noctua) vers le NH-U12P. Le NH-U12P connaitra une très longue carrière commerciale jusqu’à l’arrivée du NH-12P SE2 livré avec deux ventilateurs au lieu d’un seul mais en conservant le radiateur introduit fin 2007.
Jusqu’à présent, Noctua nous a habitués à toujours faire mieux. Mais en voyant le NHU-12S bien maigrichon à côté d’un NH-U12, le doute s’est installé… Le duel allait être des plus intéressants d’autant plus que pour notre machine de tests, nous utilisons un NH-U12 avec un NF-F12, c’est-à-dire le même ventilateur que celui livré avec la nouvelle « tour ».


NH-U12S

Le NH-U12S est un radiateur de type tour livré avec un ventilateur NF-F12 déjà testé en détail fin 2012 dans nos colonnes. Par rapport à son prédécesseur, la hauteur totale (158 mm) et la largeur (125 mm) ne changent pas étant donné qu’il faut toujours accueillir un ventilateur de 120 mm. La garde est également comparable (~45 mm). Mais avec seulement 45 mm de profondeur au niveau des ailettes, le nouveau NH-U12S n’a pas la « carrure » de son prédécesseur qui dépasse les 65 mm. Le but de cette cure d’amaigrissement est bien entendu d’éviter que le système de refroidissement ne bloque un slot mémoire. Depuis l’intégration du contrôleur mémoire dans le processeur, les banques de mémoires sont plus proches du socket qu’à l’époque des Core 2 Duo. Equipé de son ventilateur, le NH-U12S version 2013 a la même profondeur que l’ancien modèle sans ventilateur.

Le nouveau radiateur compte 50 ailettes de 45 x 125 mm soit une surface déployée de ~2810 cm². Si les ailettes de l’ancien NH-U12 sont plus imposantes avec 60 x 125 mm, il n’en compte que 37 pour une surface de ~2780 mm². A notre grande surprise, le dernier né de la gamme Noctua développe donc une surface d’échange légèrement plus grande que son prédécesseur (ou du moins comparable étant donné la forme non rectangulaire des ailettes et des différentes découpes).

Le nouveau NH-U12S hérité également d’un cinquième heatpipe. Leur diamètre reste de 6 mm. La distribution des heatpipes dans les ailettes a également été optimisée : ils sont nettement plus éloignés les uns des autres favorisant ainsi la dissipation thermique. Il y a à présent au moins 15 mm entre chaque tube contre au mieux 12 mm par le passé (et seulement 8 mm au pire). Au niveau du poids, le radiateur seul affiche 575 grammes sur la balance contre 615 grammes pour son prédécesseur. Le NF-F12 pèse quant à lui 172 grammes.

Noctua reste fidèle à sa politique de finition au niveau de la base. Elle ne bénéficie toujours pas d’un état de surface miroir et conserve un niveau d’usinage similaire.


NH-U14S

Le NH-U14S est aussi un système de refroidissement de type tour mais cette fois destiné à un ventilateur de 140 mm. A côté de son petit frère, le NH-U14S est imposant. Sa largeur atteint 159 mm pour une profondeur de 52 mm et une hauteur de 165 mm. Les 51 grandes ailettes développent approximativement 4200 cm² auxquels il faut encore ajouter les 345 cm² des 7 plus petites ailettes de 52 x 95 mm, soit un total impressionnant de ±4550 cm². Le NH-U14S exploite six heatpipes de 5 mm espacés de 13 à plus de 30 mm au niveau des ailettes. La finition de la base est comparable à celle des autres modèles Noctua. Le radiacteur est quand même assez lourd avec 760 grammes seul et 166 grammes pour le NF-A15.

Nous avons été surpris par le ventilateur du NH-U14S. En effet, étant donné qu’il s’agit d’un nouveau 140 mm, nous pensions retrouver une conception similaire à celle du NF-F12. Nous avons donc pris contact avec Noctua qui nous a expliqué qu’une version « FocusedFlow », c’est-à-dire similaire au NF-F12, était en cours de développement mais ne donnait pas encore les résultats escomptés. Le NF-A15 bénéficie cependant du Stepped Inlet (pourtour en escalier), de l’Inner Surface Microstructures (micro encoche dans le canal d’air), de l’IC PWM Noctua et des mêmes coussinets de contact. Seuls les bras du stator et les pales sont différents. Ces dernières sont équipées des « Flow Acceleration Channels », des reliefs dans les pales qui accélèrent le flux d’air tout en limitant les émissions sonores. Quoi qu’il en soit, en comparant les NH-U14S et NH-U12S, on comprend que les contraintes ne sont pas aussi importantes avec un système de 140 mm. En effet, vu la largeur du radiateur, l’espacement des heatpipes et le ratio stator pales, il n’est aussi impératif de concentrer le flux d’air…


Les points communs

Le système SecuFirm2 a légèrement été modifié. Si les éléments à monter sur la carte mère ne changent pas, les braquets avec les vis de fixation des radiateurs ont un écartement plus faible. L’entraxe des vis de fixation passe ainsi de 80 mm à 75 mm. Dans la foulée, une nouvelle patte unique fait son apparition pour s’adapter au nouvel écartement. Noctua préserve toutefois la compatibilité avec l’ancien mode de fixation. Si vous remplacez un radiateur, un bon vieux Noctua, par un NH-U12S ou un NH-U14S, vous pouvez récupérer les anciennes attaches du radiateur et les visser sur le nouveau après avoir retiré la patte.


Au niveau du bundle, Noctua livre toujours un kit de montage pour processeurs Intel LGA 115x (1150, 1155 et 1156) et LGA 2011 ainsi que pour les processeurs AMD (AM3+, AM2+, FM1 et FM2). Un tube de pâte thermique NT-H1 est également fourni, ainsi qu’un adaptateur Low Noise, un tournevis, deux attaches pour un second ventilateur et 4 blocs antivibratoires en silicone (identiques à ceux déjà installés sur le ventilateur). Les pièces pour processeurs AMD, Intel et les accessoires sont conditionnés dans trois boites en carton distinctes. Comme toujours, le packaging est soigné et les éléments bien arrimés dans la boîte. Notez au passage que si vous achetez un de ces systèmes de refroidissement pour un processeur LGA1366 ou LGA775, non supporté d’origine, Noctua vous enverra gratuitement le supposer SecuFirm adapté de première génération. Enfin, une garantie de 6 ans couvre les ventilateurs de la marque. L’ensemble reflète bien la qualité et le sérieux de Noctua…




Configuration de test

Matériel
  • MSI Z77A-GD55 (Z77, LGA1155)
  • Core i7 3770K (3,5/3,9 GHz)
  • 2 x 4 Go Crucial Ballistix Tracert DDR3 1866 CL9
  • GeForce GTX 680
  • Crucial M4 256 Go et Western Digital Caviar 640 Go
  • Eizo FlexScan EV2736W-FS
  • Noctua NU-U12P avec NF-F12, NH-U12S et NH-U14S
  • Cooler Master Silencio 550
  • Cooler Master Silent Pro M2 620
Logiciel
  • Windows 7 64 bits SP1
  • Driver GeForce 320.49
  • Intel Inf update 9.4.0.1017
  • Intel RST 12.6

Performances

Les tests ont été réalisés en pleine canicule avec une température ambiante de 28°C, ce qui explique les températures relativement importantes au repos. Avec des températures comprises entre 39°C et 37°C, il n’y a d’ailleurs pas grand-chose à signaler au repos. La gestion de l’énergie par les processeurs Intel Core permet d’éviter toute chauffe inutile quand le processeur ne fait rien.


Au repos (température ambiante de 28°C !)


En charge (température ambiante de 28°C !)


Delta charge - repos (température ambiante de 28°C !)

En charge, nous avons été tellement surpris par l’écart de température entre le NH-U12 et le NH-U12S que nous avons démonté et nettoyé complètement le processeur et le radiateur pour réaliser une seconde série de tests… Des tests qui ont conduit aux mêmes résultats ! Le petit NH-U12S est impressionnant : 2°C de moins que son grand frère à faible régime et jusqu’à 4°C d’écart à partir de ~1200 rpm ! Toutefois, à cette vitesse et au-delà, le ventilateur devient trop audible.

Le NH-U14S court dans une autre catégorie. A sa plus faible vitesse, il conserve le processeur à 1°C de moins que le NH-U12S à vitesse maximale. Avec 66°C à plein régime contre 69°C à 50% de la vitesse, il n’est vraiment pas utile de faire tourner le NF-A15 très vite. Par rapport aux NH-U12 et NH-U12S, sa courbe de température est très plate probablement en raison d'une excellente exploitation de la surface d'échange ainsi que de la modeste charge therlique du Core i7 3770K.


Du côté des émissions sonores, le NH-U14S est un plus plus bruyant que le NH-U12S. Les mesures ont été réalisées à 20 mm du ventilateur avec la sonde du sonomètre à mi-distance entre le rotor et le bâti. « A l’oreille », les ventilateurs se sont montrés trop présents à notre goût dès 70% de la vitesse maximale soit aux alentours de 1050 rpm. A ~800 et ~900 rpm, ils sont presque inaudibles. C’est donc cette plage qu’il faudra favoriser dans le cadre d’une optimisation silencieuse.

Au niveau de la consommation, il n’y a pas de surprise, le NF-A15 est beaucoup plus gourmand : 1,6 Watt à 1500 rpm contre 0,6 Watts pour le NF-F12. La relation entre la consommation et la vitesse de rotation étant linéaire, nous ne nous attarderons pas sur le sujet.


Conclusion

Le NH-U12S prend la relève du NH-U12P avec succès. Nettement plus compact, donc plus facile à monter tout en préservant une meilleure accessibilité aux composants, il est également plus performant. Vendu à 59,90 €, il est plus intéressant que le NH-U12P SE2 à 65,90 € même s’il faut préciser que ce dernier est livré avec deux ventilateurs (hélas des NF-P12 non PWM). C’est donc sans la moindre réserve que nous conseillons le nouveau NH-U12S livré avec l’excellent NF-F12 PWM parfaitement adapté aux cartes mères actuelles. L’ensemble est largement suffisant pour les processeurs actuels. Globalement peu encombrant pour un « 140 mm » grâce à sa profondeur réduite, le NH-U14S (69,90 €) n’est pas pénalisé par un surcoût trop important. Sa plus grande capacité de refroidissement en fait un bon choix pour l’overclocking (pour ceux qui trouveraient le NH-U12S trop juste). Toutefois, attention à sa hauteur ! En effet, il ne passe pas dans notre Cooler Master Silencio 550… Il y a contact avec le panneau même sans la mousse isolante.

NH-U12S : 9,5/10
Pour :
Performances en hausse, radiateur plus compact, ventilateur PWM, qualité globale, bundle, garantie de 6 ans, support pour les futurs sockets offert
Contre : Rien à signaler

NH-U14S : 9/10
Pour :
Performances, radiateur compact, ventilateur PWM, qualité globale, bundle, garantie de 6 ans, support pour les futurs sockets offert
Contre : Hauteur plus importante que certains concurrents.
Mise à jour le Mercredi, 31 Juillet 2013 14:59