Home Tests Mobilité Test de l'ultrabook passif Asus Zenbook UX305

Test de l'ultrabook passif Asus Zenbook UX305

Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 67
MauvaisTrès bien 
Écrit par Pascal Thevenier   
Mardi, 13 Janvier 2015 11:36
Beaucoup rêvaient d’un ultraportable fin, léger, autonome et performant équipé d’un écran de qualité et fonctionnant sans le moindre bruit. Quitte à rêver, on pouvait même l’imaginer pas cher… Bonne nouvelle, Asus a conçu et commercialise une telle machine ! Elle est même vendue dans nos contrées à un prix qui reste raisonnable. Il s’agit de l’UX305 proposé à partir de 599 €…


Déballage

L’Asus UX305 est livré dans un suremballage en carton qui renferme la véritable boîte du portable. Le conditionnement est soigné comme toujours avec les Zenbook et la présentation n’est pas sans rappeler celle des produits Apple.

Outre l’UX305, la boite comprend un adaptateur secteur compact et léger (50 x 50 x 30 mm pour 175 grammes) avec un petit connecteur et un câble pas trop rigide, quelques documents, une lingette micro fibre, une housse et un adaptateur USB 3.0 vers Gigabit Ethernet. Ce dernier utilise une puce Realtek et permet des transferts à plus de 90 Mo/s. Un accessoire sympathique pour ceux qui trouvent le Wifi lent… La housse n’est pas d’aussi bonne facture et manque de rembourrage. Elle protègera juste des griffes, c’est toujours ça…


L’UX305, waouw !

On a beau avoir eu des centaines de portables entre les mains, l’UX305 étonne dès la sortie de sa boite. Quelle légèreté et quelle finesse ! La pesée le confirme : 1193 grammes. Capot fermé, l’épaisseur de l’UX305 atteint presque 14 mm avec les pieds. Sans eux, elle n’est plus que de l’ordre de 12 mm comme prévu… Petit détail au passage à propos des pieds ; ils sont franchement antidérapants. Il est plus difficile de pousser l’UX305 que l’UX35LN sur le même bureau. La largeur et la profondeur de l’UX305 sont dans la moyenne avec 324 x 226 mm. A titre comparatif, le plus populaire des ultraportables de 13,3 pouces, le MacBook Air, mesure 325 x 227 x 17 mm et pèse 1350 grammes. Après avoir manipulé l’UX305, tout semble lourd et épais. Même mon UX32LN… C’est bien simple, l’UX305 capot fermé est moins épais que le châssis de mon ultrabook !

Le design n’est pas en reste à commencer par la teinte Obsidian Stone qui lui confère sa propre personnalité. S’il est vrai que tous les ultraportbles se ressemblent un peu, ce qui est quelque part un peu normal, l’UX305 a des lignes bien à lui. Il est plus « en rondeurs » que les autres Zenbook avec notamment des coins moins anguleux. On retrouve également des coins adoucis au niveau du touchpad ainsi que pour la partie en contrebas où se situe le clavier. Ces détails à part, il affiche sa parenté avec les autres Zenbook…


Le châssis, le carter d’écran et le fond sont bien entendu en aluminium avec un « top case » de type unibody. La rigidité est étonnante pour une machine aussi fine. L’UX305 résiste très bien aux manipulations mais le revêtement est très sensible aux traces de doigts. Est-ce lié à la teinte ? Impossible à dire. La lingette fait heureusement bien son office… Les charnières sont fermes, peut-être un rien trop ferme même (surtout à l’ouverture), et maintiennent très bien l’écran. La tâche n’est pas spécialement ardue compte tenu de la légèreté des éléments.


Clavier et touchpad

Le clavier est comparable à celui des autres Zenbook, c’est-à-dire d’excellente facture. Les touches sont agréables, ni trop fermes, ni trop lâches, l’espacement est parfait et la disposition classique. Le feeling est le même qu’avec un MacBook. La touche Maj Lock bénéficie d’une led témoin tout comme F2 lorsque le mode avion est activé. La touche de mise sous tension intègre également une led. Sur le flanc droit, une led (blanche comme toutes les autres) indique l’activité ou le mode veille. Une dernière led affiche l’état de la batterie : ambre lors de la charge et verte quand la charge est complète.


Le touchpad est du même acabit que sur les autres Zenbook. Sa surface en verre mesure 105 x 73 mm et se révèle douce au toucher. Le touchpad offre deux boutons physiques assez bruyants mais les fonctionnalités tactiles permettent de s’en passer. Le touchpad qui gère 3 points de contact bénéficie d’une gestuelle complète parfaitement adaptée à Windows 8.1 : scroll, zoom, charm bar, précédant / suivant, rotation, affichage du bureau, sélection, etc. La seule chose à reprocher à ce touchpad est une sorte de très léger jeu qui génère un petit bruit même lorsqu’on tapote simplement. Dommage, on était presque sur un sans-faute !


Equipement et connectique

Comme sur tous les ultrabooks, la connectique est réduite quoique posséder 3 ports USB 3.0 est plutôt respectable. On retrouve également une sortie micro HDMI, un lecteur SD et un jack audio combiné de 3,5 mm. La webcam HD est très moyenne avec une image pixélisée et un bruit très présent. Les speakers sont eux dans la moyenne mais un cran en dessous de celles d’autres UX et Zenbook plus épais.

La carte réseau Wifi Intel AC 7265 combine les le 802.11 et Bluetooth. Elle dispose de 2 antennes et offre de très bonne performances du moins en Wifi N (n’ayant pas de routeur AC pour vérifier).


Composants

L’Asus Zenbook UX305FA-FC002H (pour être complet) est animé par un Core M-5Y10. Il s’agit d’un processeur Broadwell-Y de dernière génération gravé en 14 nm qui se démarque essentiellement par son « TDP » de 4,5 watts. Oui, vous lisez bien 4,5 watts ! Cette valeur est si faible qu’elle permet de se passer de refroidissement actif.


Le Core M-5Y10 est un processeur Dual Core avec technologie Hyperthreading. Il embarque 32 Ko de cache L2 pour les instructions et 32 Ko de cache L1 pour les données pour chaque core. Le cache L2 se compose de 256 Ko de cache par Core tandis que les 4 Mo de cache L3 sont communs au CPU et au GPU intégré. Le Core M-5Y10 est certifié pour une fréquence minimale garantie de 800 MHz mais il bénéficie d’un mode Turbo à 2 GHz. En charge, lors de nos stress tests sous Prime95, il a maintenu une fréquence de 1,4 GHz sans aucun throttle.

Le Core M-5Y10 embarque une HD Graphics 5300 (GT2) avec 24 EUs. Sa fréquence de base est de 100 MHz mais elle peut grimper à 800 MHz en mode Turbo. L’UX305 étant équipé de 4 Go de DDR3L 1600 disposés en mode Dual Chanel (ce qui n’est pas toujours le cas). Le GPU et le CPU profitent ainsi d’un accès à la mémoire en 128 bits.

Le die mesure 82 mm² et compte 1,3 millions de transistors. Il prend place avec le PCH-LP (hélas toujours en 32 nm) sur un packaging de 30 x 16,5 mm. Par rapport à la génération précédente de PCH, Intel a réduit la consommation au repos de 25% et la consommation en activité de 20%.

Enfin, le stockage est confié à un SSD SanDisk SD7SN3Q128G1002 de 128 Go dont 119 sont exploitables. Il s’agit d’un SSD au format M.2 interfacé en AHCI.


Il faut un tournevis Torx T5 pour les 10 vis périphériques et un ph0 pour 2 vis en croix sous les patins arrière à décoller préalablement. Le SSD au format M.2 peut être remplacé tout comme la carte Wifi mais il est impossible d’ajouter de la RAM. On note un heatpipe et un micro radiateur sur la droite. Le Core M se trouve sur la gauche.


Ecran

L’écran AUO porte la référence B133HAN02.1. Il s’agit d’une dalle de 13,3 pouces IPS mate Full HD (1920x1080 pixels). Elle offre des angles de vision énormes dans tous les plans avec une image totalement préservée jusqu’à 160°. Par rapport à la Chi Mei N133HSE-EA1 de l’UX32LN, elle présente une légère dominante bleue et est un rien moins lumineuse (~340 cdm/²). Le noir est par contre aussi bon (moins de 0,35 cd/m²). Quelques petites fuites de lumière sont visibles à la périphérie sur fond noir (un rien plus que sur la dalle de mon UX32LN). Malgré ce petit défaut, l’affichage de l’UX305 est excellent et nous aimerions voir ce type de dalle bien plus souvent. Un capteur de luminosité peut adapter le rétro éclairage à la luminosité ambiante (Fn + Q).


Performances


Notre base de données de résultats est malheureusement assez réduite mais permet de tirer des constats intéressants. Par rapport à des Core i5 et même i7 de la génération précédente, le Core M-5Y10 ne fait pas de la figuration malgré son TDP de seulement 4,5 watts. Il offre en moyenne 80% des performances d’un Core i5-4200U, ce qui est plus que respectable. La performance par watt du Core M-5Y10 est donc tout simplement prodigieuse. A côté, les Celeron N2815 (7,5 watts) mais surtout les APU A4-1200 (4 watts) et E1-2100 (9 watts) utilisés dans des netbooks mais aussi dans des portables premiers prix sont complètement anémiques. Le Core M-5Y10 est en moyenne 3,7x plus rapide que les APU reprises dans les résultats… Certes, les marchés visés ne sont pas les mêmes mais ces chiffres démontrent la maitrise d’Intel en matière de consommation et de performances.


Même si les benchs 3D utilisés ne sont pas bien gourmands, ils restent solides pour des iGPU. D’ailleurs, la GeForce 840m n’offre pas de résultats spectaculaires bien que nettement au-dessus de ceux des iGPU. L’HD Graphics 5300 laisse sur place les Radeon intégrées dans les APU mais elle ne parvient pas à faire aussi bien que l’HD Graphics 5000 du Core i5-4250U ou que l’HD Graphics 4400 du Core i7-4500U. Si d’aucuns trouveront que les iGPU se livrent une course d’escargots, on se contentera de dire que certains avancent relativement vite surtout compte tenu de leur consommation !


Côté stockage, le SSD SanDisk contribue largement à l’excellent score PC Mark 7 de l’UX305 qui se classe après le MacBook Air lui aussi équipé d’un SSD mais devant les autres Zenbook équipés de système hybride. Dans l’absolu, l’indice PC Mark 7 de ce SSD n’est pas mauvais du tout vu sa faible capacité. Il est comparable à celui d’un bon vieux Crucial M4 de 256 Go et à celui du MacBook Air 2014.


Autonomie et nuisances

Le tour des nuisances est rapide : l’UX305 ne fait pas de bruit. En usage normal, la coque reste tiède voire froide. Au pire, elle approche des 40°C après une heure sous Prime95. D’ailleurs le Core M-5Y10 n’atteint même pas 60°C pendant ce stress test. La température globale de l’UX305 reste bien inférieure que celles d’autres portables en aluminium pourtant équipés de ventilateurs.

Au repos avec le rétro éclairage de l’écran au minimum, la machine consomme 3,8 watts. En charge, toujours sous Prime95 avec le rétro éclairage de l’écran à son maximum, elle plafonne à 11,5 watts avec parfois une très courte pointe à 12 watts. C’est vraiment impressionnant. La batterie de 45 Wh permet d’atteindre 4 heures d’autonomie dans le pire des cas (pour ne pas dire dans un usage irréaliste), Prime95 étant uniquement destiné à générer la consommation maximale. En usage bureautique connecté, la consommation typique est de l’ordre de 4,5 watts, ce qui conduit effectivement à l’autonomie de 10 heures annoncée par Asus. Les 8 heures sur batterie sont facilement accessibles sans faire de compromis.


Conclusion

L’UX305 ne manque pas de qualités, à commencer par son poids plume, sa finesse record et son autonomie peu commune sans oublier le clavier, le touchpad et l’écran IPS mat qui sont parmi les plus agréables. Pour ne rien gâcher, l’UX305 n’émet absolument aucun bruit, son design est très réussi et malgré un TDP de 4,5 watts, le petit Core M-5Y10 assisté par un SSD très correct offre de très bonnes performances pour un ultrabook. Le Core M-5Y10 s’apparente d’ailleurs plus à un Core i5 Haswell de faible fréquence qu’à un Pentium ou un Celeron ou tout autre processeur de netbook. Du coup, on en viendrait presque à se braquer sur des « détails » comme le léger bruit du touchpad, la webcam assez médiocre, les speakers moyens voire les quelques fuites de lumière. Malgré ses petits défauts, l’UX305 est une machine vraiment attachante tant ses qualités sont nombreuses. Les 600 à 650 € demandés sont-ils trop élevés ? Pour ceux qui cherchent avant tout des specs et de la puissance, peut-être. Pour ceux qui rêvent d’un ultrabook en aluminium presque parfait, probablement pas.

Pour : 0 dB(A), autonomie, légèreté, écran, design, finesse, performances, finition, chauffe très peu, touchpad, clavier, capteur de luminosité, 3 USB 3.0, adaptateur secteur compact, adaptateur Ethernet véloce .
Dans la moyenne : Speakers, 128 Go de stockage, 4 Go de mémoire.
Contre : Webcam, bruit du touchpad, quelques fuites de lumière, revêtement qui garde les traces de doigts.
Mise à jour le Mardi, 13 Janvier 2015 12:58